Le taux du Livret A double (de 0,5% à 1%) ! Et alors ?

Jan 14, 2022

La nouvelle était largement anticipée, mais elle est maintenant officielle : le taux du Livret A, précédemment à son plus bas historique de 0,5%, sera doublé et s’établira à 1% à partir du 1er février prochain. Est-ce vraiment une bonne nouvelle ? En tant qu’application d’épargne proposant elle aussi un Livret, nous ne pouvions pas ne pas vous en parler.

Le Livret A, petit rappel

Le livret bancaire le plus populaire de France

D’abord, car le Livret A est le compte d’épargne le plus répandu du pays, avec plus de 55 millions de livrets en circulation, soit plus que le nombre de personnes majeures — et oui, on peut aussi en ouvrir un pour ses enfants. C’est aussi l’un des plus imposants en termes d’encours : au total, combiné avec son jumeau le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) il atteignait les 470 milliards d’euros en octobre dernier. C’est donc un sujet qui concerne une très grande partie de la population.

Taux en chute quasi continue

Ensuite parce que cette hausse annoncée interrompt une longue série de baisses consécutives, qui ont graduellement réduit ce taux de 2,25% en 2011 à 0,50% en 2020, soit à son plus bas historique.


Pourquoi est-ce que le taux du Livret A remonte ?

Le taux du Livret A est calculé selon une formule précise, dans laquelle le niveau de l’inflation joue un rôle important. Et puisque cette dernière a significativement augmenté l’année dernière, la formule justifie depuis quelques semaines une hausse du taux, qui ne peut intervenir qu’à quatre occasions dans l’année.

C’est donc une bonne nouvelle, non ?

Sur papier, il n’y a pas à se plaindre. Oui, on aurait pu espérer un coup de pouce plus important encore, mais générer davantage d’intérêts est toujours favorable, même si la différence n’est pas énorme.

À titre d’illustration, si 1000 euros sur un Livret A vous auraient rapporté 5 euros au bout d’une année pleine, aujourd’hui cette même somme vous rapportera 10 euros.

Il n’y a pas que le taux dans la vie

Certes, un tel bénéfice reste modeste, mais n’oublions pas que cette rémunération vous est servie sans risques. En effet, les dépôts sur le Livret A sont garantis par l’État. En termes de sécurité, il n’y a pas mieux.

En outre, les intérêts versés sur le Livret A ne sont pas imposables, à la différence de ceux que vous pouvez toucher sur des livrets bancaires classiques ou sur des contrats d’assurance vie par exemple.

Enfin, les fonds déposés sont toujours disponibles. Et pouvoir accéder à son épargne quand on le souhaite est un facteur très apprécié par certains épargnants, notamment ceux qui veulent se construire une épargne de précaution.

Ce n’est donc pas le simple taux mais l’ensemble de ces facteurs qui font la popularité du Livret A. Car en cas de dépenses imprévues, il faut pouvoir accéder rapidement à une somme d’argent, de façon certaine. Et pour ça, le Livret A est une solution idéale.

Attention quand même !

Le Livret A ne protège pas parfaitement contre l’inflation

Souvenez-vous du mode de calcul du Livret A. Si son taux a été relevé, c’est à cause de la (forte) remontée de l’inflation. Aujourd’hui, son taux se rapproche ainsi aujourd’hui des 3% par an, largement au-dessus du taux du livret A.

Ce qui veut dire que pour acheter des biens qui valent 100 euros aujourd’hui, il vous faudra (en moyenne) 103 euros dans un an. Or, au nouveau taux de 1,0%, 100 euros placés sur un Livret A ne vaudront que 101 euros dans un an. Dit autrement, la hausse du taux du Livret A ne vous protège que partiellement contre l’érosion de votre pouvoir d’achat.

Le plafond du Livret A, lui, reste le même

Le Livret A est une spécificité franco-française. Des Livrets d’épargne garantis par l’État et non imposables, cela n’existe pas ailleurs en Europe. Mais une telle générosité a ses limites, en l’occurrence : un plafond. Ce dernier est aujourd’hui fixé à 22 950 euros par personne. Au-delà de ce montant, vos dépôts ne génèrent plus aucun intérêt.

Le dépôt moyen sur un Livret A étant de 5500 euros environ, il est clair que ce plafond ne constitue pas une véritable gêne pour tout le monde. Mais pour bon nombre d’épargnants ce plafond est néanmoins atteint. On estime que 7% des Livrets A sont au ou au-dessus du plafond. Mais ces Livrets A saturés représentent 30% des encours.

La hausse du taux du Livret A sera bien sûr également bénéfique aux détenteurs de ces Livrets A plafonnés, mais ne les aidera pas à faire fructifier l’excédent d’épargne dont ils disposent, au-delà de la limite.

Des alternatives au Livret A à garder en tête

Des livrets traditionnels aux “super livrets” digitaux, comme celui de Cashbee

Notons que des alternatives de placement existent. Dans les 6 grandes banques traditionnelles (BNP, Société Générale, Crédit Agricole, La Banque Postale, le Crédit Mutuel, et les Caisses d’Épargne) et leurs filiales, la rémunération moyenne des livrets d’épargne se situe à un très maigre 0,1% par an. On peut difficilement faire moins !.

Mais les choses bougent du côté des acteurs digitaux. Notre Livret Cashbee par exemple, proposé en partenariat avec la banque My Money Bank, offre un taux d’intérêt de 2% pendant plusieurs mois, suivi de 0,6%. Soyons clairs, ce taux d’intérêt est brut, donc après impôts, le taux d’intérêt de la 1ère année dépasse les 0,8%.

Ce livret présente aussi l’avantage de n’être (presque) pas plafonné. En effet, le taux bonifié des premiers mois ne s’applique “que” dans la limite des 75 000 premiers euros déposés (plus de trois fois le plafond du Livret A), et le taux de base de 0,6% s’applique lui jusqu’à 1 million d’euros. Il y a de la marge.

Des placements à plus long terme

Pour l’épargne de précaution, le Livret A et les super Livrets sont bien utiles. Ils protègent la somme mise de côté tout en la maintenant disponible. En revanche, ce confort a un coût : celui d’un rendement faible, souvent inférieur à l’inflation.

Pour profiter pleinement de votre épargne une fois votre matelas de sécurité bien moelleux, il s’agit d’investir. Vous pourrez viser un rendement (beaucoup) plus élevé, en prenant quelques risques, en fonction de votre aisance en finance et de votre horizon de placement.

Le champ des possibles est très large, et trop vaste pour être abordé ici. Nous soulignons simplement qu’il est pertinent de séparer votre épargne en plusieurs poches, et de les allouer à des supports différents selon leurs usages. Un ou plusieurs livrets accessibles et sans risques pour la poche de sécurité (l’épargne de précaution), plusieurs types de placements à plus long terme, diversifiés et visant des rendements plus élevés. Et ainsi de suite.

Mettez vos finances au travail !

Nous avons créé Cashbee, une app d'épargne simple et efficace, qui vous donne accès aux meilleurs placements depuis le confort de votre portable. Essayez-là !

Cashbee sur l'App StoreCashbee sur Google Play

M’Abonner

Une sélection de nos meilleurs articles chaque mois, et un briefing hebdomadaire sur les marchés

C'est noté. À très bientôt !
Hmm, quelque chose coince. L'adresse peut-être ?
Dans la même catégorie