2021 commence plutôt bien !

Apr 14, 2021

Ça y est : Q1 est derrière nous. Et nous venons d’envoyer notre traditionnelle note d’information aux clients Cashbee+. L’objectif de cette note ? Les informer de la performance financière des différents profils Cashbee+ et leur expliquer brièvement les phénomènes financiers qui sous-tendent ces évolutions. Mais cette note est délibérément courte et - par obligation juridique - riche en jargon financier. La voici donc traduite, en français courant.

Tous les les profils en hausse depuis le début de l’année

Commençons par un constat général : tous les profils Cashbee+ sont en hausse depuis le début de l’année et terminent le trimestre dans le vert, avec des performances nettes allant de 3,62% pour Cashbee Climat à 2,64% pour Cashbee+ Tech (frais déduits). 


Le profil Défensif le plus touché ?

Par construction, le profil Cashbee+ Défensif est largement investi dans des actifs dits “conservateurs”, des actifs dont les évolutions sont moins fortes (à la hausse comme à la baisse), et dont les rendements attendus sont donc plus modestes. 

Ce qui est surprenant, c’est que ce profil a priori peu risqué est celui qui a le plus souffert en début d’année. Il affiche heureusement un rendement positif à date, mais il le doit uniquement à sa performance du mois de mars. Alors que s’est il passé en janvier et février ? 

La réponse se trouve dans la forte hausse des taux longs aux États-Unis. Les plans de relance annoncés par le gouvernement Biden ont certes eu des effets positifs sur l’économie, mais ils ont fait remonter les taux d’intérêts, et craindre un retour de l’inflation. Or, comme vous le savez peut-être : quand les taux d’intérêts grimpent, les prix des obligations… baissent. Et comme le profil Cashbee+ Défensif ne prend que très peu de risques, son portefeuille contient de nombreuses obligations d’États, dont les cours sont moins volatils que ceux des actions par exemple. 

Retenez les commissions du gestionnaire de fonds, les nôtres, ainsi que celles de Generali (qui restent modestes) et vous obtenez une performance nette légèrement négative pour les deux premiers mois de l’année. 

Focus sur les profils Cashbee+

Parlons maintenant de nos profils thématiques, allant de Cashbee+ (le profil générique) à Cashbee+ Impact (qui combine les thématiques Tech, Climat et Inclusion).

Les derniers mois de 2020, et notamment novembre, avaient produit une excellente performance, et force est de constater que la tendance continue. Tous nos profils (non-défensifs) ont franchi la barre des +10% de performance depuis leur lancement, qui va même jusqu’à 12% pour Cashbee+ Climat.

Mise en perspective

Comparons maintenant la performance des profils Cashbee+ à celles des principaux indicateurs de marché. On constate bel et bien un écart notable entre les marchés actions d’une part, et ceux des obligations de l’autre. 


On peut faire plusieurs observations sur ces performances:

  • Les marchés actions ont tiré les performances de portefeuilles diversifiés à la hausse. Après une année 2020 faste pour le marché américain, ce sont les marchés européens qui ont particulièrement bien performé au début de cette année. Notre CAC 40 national s’approche des +10%, alors que l’indice Eurostoxx 50 (pan-européen) s’est adjugé 10,51% sur la même période.
  • Le marché actions chinois s’est en revanche orienté à la baisse. Les autorités chinoises se montrent de plus en plus fermes à l’égard de leurs propres géants technologiques. Des mastodontes comme Alibaba ou encore Tencent ont sévèrement piqué du nez à la bourse de Shanghai.
  • La remontée des taux longs, notamment aux États-Unis, a eu des répercussions sur les obligations d’État, mais aussi sur les obligations des grandes entreprises. À titre d’illustration, le rendement du Treasury 10 ans (la dette souveraine des États-Unis) a terminé le trimestre en hausse de 0,81% pour atteindre 1,73%. Là où le rendement du Bund (son équivalent Allemand) n’a grimpé que de 0,28% pour finir à -0,29%, toujours dans le négatif. 
  • Quant aux prix des commodités, nous constatons un écart notable entre le pétrole d’une part (+24,73%) et l’or (-11,30%) d’autre part. Cela s’explique assez simplement : les perspectives de reprise économique semblent de plus en plus tangibles. Le pétrole, indispensable au trafic des marchandises, au tourisme et à la production industrielle devrait donc avoir de beaux jours devant lui. Là où l’or, valeur refuge par excellence en temps de crise, a suscité un intérêt décroissant de la part des investisseurs.

Et Cashbee+ dans tout ça ?

La performance des profils Cashbee+ reflète bien la nature diversifiée des portefeuilles constitués par notre gestionnaire. Les fonds obligataires ont pesé négativement sur la performance, mais les fonds en actions ont parfaitement compensé cette tendance, notamment grâce à leur exposition aux bourses européennes.

La très forte orientation de ces profils sur des fonds labellisés Investissement Socialement Responsable (ISR) — plus de 70% du portefeuille total — n’a quant à elle pas pesé sur leur performance

Analyse comparative entre profils Cashbee+ 

Nous observons que Cashbee+ Tech, qui a très bien performé en 2020, affiche une performance légèrement inférieure à celle des autres profils Cashbee+. Deux explications peuvent être mises en avant : 

  • D’abord, le portefeuille a quelque peu souffert d’un grand mouvement de rotation, entamé à la fin de l’année dernière, des valeurs à forte croissance (les actions “Growth”) vers des secteurs plus traditionnels (dit “Value”). Le raisonnement étant qu’après une période où les valeurs technologiques, et notamment les fameux GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) ont tiré la bourse vers le haut, le déconfinement mondial progressif devrait favoriser le retour en force de secteurs délaissés ces derniers temps (industrie, finance, transports…).
  • Et ensuite, comme expliqué plus haut, le décrochage des valeurs technologiques chinoises a forcément eu un impact mondial au 1er trimestre.

Viser loin, malgré tout

Nous sommes forcément très heureux de présenter de tels résultats à date, car ils correspondent parfaitement à nos objectifs : délivrer une performance largement supérieure à celle des livrets traditionnels, en prenant un risque contrôlé, et en investissant d’abord dans le durable. 

Mais les performances de ces derniers mois ne doivent pas nous faire oublier le but premier d’un placement comme Cashbee+ : investir sur le long terme. Car si elles sont bonnes à court terme, personne ne peut garantir qu’elles le seront chaque trimestre. Il est donc essentiel de laisser faire le temps. Il s'agit d'un marathon, pas d'un sprint.


Dans la même catégorie
Newsletter

Chaque mois, une sélection de nos meilleurs articles dans votre boite mail

C'est noté. À très bientôt !
Hmm, quelque chose coince. L'adresse peut-être ?