Dix livres à mettre sous le sapin

Dec 15, 2021

Qui a dit que la finance était un sujet ennuyeux ? Voici dix œuvres fascinantes qui montrent que l’argent et l’investissement peuvent être une source d’inspiration extraordinaire. Laissez-vous porter par ces récits qui enrichiront, au passage, votre culture financière !

1. “The World for Sale” de Javier Blas et Jack Farchy

Nominé pour le prix du meilleur livre de l’année par le Financial Times et McKinsey, deux journalistes chevronnés éclairent le domaine secret du trading de matières premières, comme le pétrole et les métaux rares, indispensables aux industries modernes. Ils racontent comment des financiers aventureux achètent, stockent et vendent les ressources de la terre, certains jusqu’à devenir milliardaires au passage. En aidant Saddam Hussein à vendre du pétrole, ou en finançant l’armée rebelle en Libye, ces intermédiaires sulfureux sont toujours à la limite de la légalité et poussent le capitalisme à son extrême.

2. “Liar’s Poker” ou “The Big Short” de Michael Lewis

Nous ne savions pas trop lequel choisir, nous trichons donc un peu en mettant non pas un mais deux romans de Michael Lewis à l’honneur. Très drôle (car très british), cet ancien trader décrit deux moments d'anthologie dans le développement des marchés financiers. Dans “Liar’s Poker”, ce sont les années folles du Big Bang et de l’explosion de la City qui sont éclairées, avec une approche très auto-biographique. Les bonus hallucinants pour les traders, l’arrivée agressive des banques américaines… tout y passe, à travers son filtre personnel, cynique et amusé. Dans le Big Short, le même auteur s’attaque à la crise financière de 2008. Avec tellement de talent, qu’Hollywood en a fait un film !

3. “Le Grand Coeur”, de Jean-Christophe Rufin

Prenant la forme de pseudo-mémoires, ce livre raconte la vie et l'essor du financier Jacques Cœur, argentier du roi Charles VII et personnage éminent du début de la Renaissance française. La mise en scène est excellente, et la vie du personnage principal extrêmement riche en rebondissements. Un livre que nous avons eu du mal à poser et que nous avons lu (quasiment) d’un seul trait.

4. “The Interest” de… Cashbee !

Fidèles lecteurs de notre blog “The Interest”, vous vous y attendiez sûrement. Nous avons réuni dans un seul recueil une centaine de nos meilleurs articles, qui retracent l’actualité financière et éclairent, sans jargon, les événements économiques les plus marquants des 18 derniers mois. Nous consacrons aussi un chapitre aux bonnes pratiques à adopter pour passer d’une cigale, anxieuse en finance, à une fourmi éclairée, confiante en ses placements. Il s’agit de notre première publication, mais nous en sommes fiers !

5. “Nudge, the Final Edition”, de Richard Thaler et Cass Sunstein

La version originale, intitulée tout simplement “Nudge”, date de plus d’une décennie. Son auteur, prix Nobel d’économie, vient de la mettre à jour maintenant que le “nudging” est entré dans le vocabulaire d’industriels, de décideurs politiques et des consommateurs. Spécialistes en économie comportementale, ils livrent leur regard sur la façon dont nos décisions dans la vie de tous les jours peuvent être guidées et influencées, de façon à nous aider à faire les meilleurs choix possibles. Que ce soit pour nos finances personnelles, notre endettement, la préparation de notre retraite ou pour notre santé, le “nudging” est un concept qui fait aujourd'hui partie de votre vie, que vous le sachiez ou non.

6. “Barbarians at the gate” de Bryan Burrough et John Helyar

Un classique. “Barbarians at the gate” relate de l’intérieur l’histoire de la plus grande bataille pour le contrôle d’une société américaine. On y découvre comment l’homme d’affaires Ross Johnson déclenche un combat pour prendre le contrôle de RJR Nabisco, un mastodonte de l’agro-alimentaire. Les auteurs ont interviewé les parties prenantes, des dirigeants des sociétés impliquées ainsi que leurs avocats et banquiers conseils, afin de mettre en évidence le mélange d’avidité et de concurrence qui régnait sur Wall Street à l’époque, et qui donne lieu à une bataille sans merci aux multiples renversements. Ce livre se lit comme un thriller haletant, avec des personnages hauts en couleur. Et il s’agit d’une histoire vraie !

7. “Le Cygne Noir”, de Nassim Taleb

Nassim Taleb n’en est pas à son premier bouquin, mais c’est sans doute le concept du cygne noir qui a le plus contribué à sa célébrité. Pendant des siècles il était entendu que les cygnes étaient blancs…. jusqu’au jour où l’on découvrit un cygne au plumage noir en Australie ! Ce récit forme le point de départ du raisonnement bouleversant qu’avance Taleb, afin de mettre ses lecteurs en garde contre les certitudes absolues, qui s’avèrent parfois être fausses. Et l’erreur d’interprétation initiale peut avoir des conséquences dramatiques. Les exemples sont très parlants, et les conseils très utiles pour tout investisseur, mais aussi pour la vie au quotidien !

8. “Les Grandes Familles” de Maurice Druon

Ce prix Goncourt de 1948 se compose de trois tomes et est même adapté au cinéma en 1958, puis à la télévision en 1989. Nous préférons l’original, dans laquelle le lecteur suit la famille de banquiers Schoudler de 1916 à 1939. L’intrigue est remplie de trahisons, de coups bas, et de liaisons en tous genres. Elle se déroule à une époque riche en événements financiers singuliers, comme le krach de 1929, et nous permet de nous familiariser avec des concepts financiers basiques, tout en se plongeant dans l’univers fascinant des “grandes familles” de la haute bourgeoisie à l’entre-deux-guerres.

9. “Scarcity” de Sendhil Mullainathan et Eldar Shafir

Pourquoi les pauvres ont-ils autant de mal à sortir de la pauvreté ? C’est la question épineuse à laquelle s’attaquent deux chercheurs en économie et psychologie comportementale. Ils démontrent, exemples à l’appui, que des conditions de vie précaires peuvent avoir des conséquences dramatiques sur notre rapport à l’argent… parmi lesquelles : une incapacité à bien le gérer. Un livre fascinant, et incroyablement bien écrit, qui montre encore une fois que notre cerveau nous joue de mauvais tours lorsqu’il s’agit de prendre des décisions en situation de stress.

10. “Bad Blood” de John Carreyrou

L’auteur était journaliste au vénérable Wall Street Journal et a révélé en 2015 le scandale de Theranos, une start-up de la Medtech (technologies médicales) très en vogue, et sa très emblématique fondatrice Elizabeth Holmes. Cette dernière avait affirmé pouvoir révolutionner le monde des analyses médicales, grâce à son invention qui permettrait de réaliser des analyses de sang plus facilement et plus rapidement. Lors de son ultime levée de capitaux, Theranos valait 9 milliards de dollars. Holmes elle-même pesait quelque 4,5 milliards de dollars. Seul petit problème... la technologie Theranos ne fonctionnait pas !

Newsletter

Chaque mois, une sélection de nos meilleurs articles dans votre boite mail

C'est noté. À très bientôt !
Hmm, quelque chose coince. L'adresse peut-être ?
Dans la même catégorie

Mettez vos finances au travail !

Nous avons créé Cashbee, une app d'épargne simple et efficace, qui vous donne accès aux meilleurs placements depuis le confort de votre portable. Essayez-là !

En savoir plus