Immobilier

En évaluant le patrimoine d'une personne (physique ou morale) d'un point de vue juridique, on distingue entre les biens mobiliers et les biens immobiliers. Les derniers incluent tout simplement l'ensemble des actifs qui ne peuvent pas être déplacés. Dans le cas le plus fréquent, il s'agit de l'habitation principale (maison ou appartement) de la personne, mais entrent également dans cette catégorie les parts détenues dans une copropriété, les terrains à bâtir ou agricoles, ou encore les appartements et/ou les commerces dont vous êtes propriétaire, typiquement à des fins locatives. D'ailleurs on désigne par investissement immobilier toute forme d'achat de biens immobiliers (bureaux, habitations, commerces, etc.) en vue de générer des revenus, principalement sous la forme de loyers. Ce placement peut se faire en direct, lorsque l'investisseur acquiert directement des biens immobiliers pour les louer, ou de façon indirecte, lorsque l'investisseur choisit d'acheter des parts dans des véhicules dédiés aux investissements immobiliers, comme par exemple les SCPI ou les OPCI.