Partagez cette définition
Articles associés
Aucun article associé

Banque Centrale Européenne (BCE)

Responsable du système monétaire de l’Union européenne depuis le 1er janvier 1991, la Banque Centrale Européenne (BCE) est basée à Francfort en Allemagne. Il s’agit d’une institution monétaire essentielle, qui gère la monnaie unique, l’euro. En tant que banque centrale son objectif principal est le maintien de la stabilité des prix, et par extension la stabilité de la valeur de l’euro. Ce rôle prend énormément d’importance pendant les périodes d’instabilité économique. La crise financière de 2007-2008 a accentué le besoin d’intervention et souligné l’importance du maintien de la stabilité monétaire de l’euro. La BCE supervise les banques centrales nationales des pays de l’Union européenne, qui, ensemble, forment la SEBC (Système Européen des Banques Centrales). Pour évaluer la situation monétaire de la zone euro, la BCE utilise trois indicateurs :

  1. Le niveau d’inflation sur un an qu’elle souhaite avoir proche de 2 % ;
  2. La croissance de l'agrégat monétaire M3 (il désigne la masse monétaire, c’est-à-dire la quantité d’argent en circulation ;
  3. L’agrégat M3 rassemble les pièces et les billets en circulation, et les dépôts en compte-chèques, ainsi que les OPCVM monétaires (SICAV, FCP), les instruments du marché monétaire et les titres de créance d’une durée maximale égale à deux ans).

Les perspectives d’évolution des prix, fondées sur une large gamme d’indicateurs économiques et financiers. Présidée par Christine Lagarde depuis le 1er novembre 2019, la BCE dispose de divers moyens pour effectuer ses missions. Elle possède un capital de 5 milliards d’euros souscrit par les banques centrales. Enfin, la BCE possède sa propre personnalité juridique et emploie son propre personnel.