Partagez cette définition
Articles associés
Aucun article associé

Greenwashing

Le marché des investissements dits “responsables” explose. Pour y répondre, les entreprises mettent en place des stratégies actionnariales qui favorisent la protection de l’environnement et l’inclusion sociale (entre autres). Mais certaines jouent sur cet effet de mode et essaient de se rendre plus vertes qu’elles ne le sont vraiment. Nous revenons sur cette pratique appelée “Greenwashing”.  

Le Greenwashing, appelé “éco-blanchiment”, ou “verdissage” est une technique de marketing adoptée par des entreprises visant à prétendre que celles-ci sont vertueuses sans qu’elles le soient réellement. Le but est de s’ouvrir à un nouveau marché et de sensibiliser les clients ainsi que l’opinion publique. Il existe différentes techniques de Greenwashing. Nous vous en listons 3 ci-dessous:

  • L'absence de preuve ou de transparence. C'est-à-dire qu’une entreprise va promouvoir son respect pour l’environnement sans que les informations données puissent être vérifiées, ou sans qu’elles soient agréées par un organisme spécialisé. C’est le cas de H&M en 2011, lors de la sortie de la collection “Conscious”, une collection fabriquée à partir de matières durables. Les autorités de contrôle ont estimé que les informations communiquées par la marque suédoise n’étaient pas assez détaillées, et ne mettaient pas assez en avant les impacts positifs environnementaux des vêtements.      
  • Le faux label. C’est le principe d’inventer la labellisation d’un produit, ou d’une marque pour faire croire qu’elle adopte des stratégies éco-responsables. Intermarché avait, en 2011, dans le secteur de la pêche, revendiqué être labellisé par le label “Pêche Responsable”, alors que le seul label existant dans ce secteur en France est “Marine Stewardship Council”. 
  • Le visuel trompeur. Cela consiste à faire transparaître un intérêt pour l'écologie de part l’image de la marque, le logo, ou le design du packaging par exemple. McDonald avait changé du rouge au vert l'arrière-plan de son logo pour donner un aspect visuel qui inspire le respect de l’environnement. Alors que la chaîne de fast-food n’a rien changé sur son système d’exploitation des ressources, qui reste discutable sur le plan environnemental.

En bref, si une organisation communique sur des valeurs qu’elle ne met pas en pratique, cet action est considérée comme du Greenwashing.