Préparer sa retraite

Rêver de sa retraite, c'est bien, la préparer, c'est mieux !

Rêver, c'est facile...

Faire la grasse-matinée tous les jours, découvrir des pays incroyables, poursuivre sa passion pour le piano ou la photographie, lire cette pile de romans qu'on entasse depuis des années et passer du temps avec les (petits-)enfants. Il est facile de s'imaginer une retraite de rêve. Mais encore faut-il pouvoir se le permettre. L'idéal est donc d'anticiper, et d'anticiper tôt ! Quand c'est l'heure c'est plus l'heure comme on dit.

En effet, si beaucoup idéalisent l'après vie professionnelle, peu prennent le temps de se pencher sur le sujet en début de carrière. Près de la moitié des actifs de 50 ans ou plus affirment qu'ils ont commencé à épargner pour la retraite trop tard. Pour éviter de se faire piéger, il s'agit donc de se poser quelques bonnes questions sur son mode de vie futur, qui vous aideront ensuite à déterminer les efforts d'épargne nécessaires : est-ce que j'ai l'intention de voyager beaucoup ? Garderons-nous la maison, ou réduiront-nous la surface de notre logement une fois les enfants partis ? De quel type de couverture médicale voudrais-je bénéficier ?

Soucieux de contribuer à votre réflexion, et tout en reconnaissant que chaque situation individuelle est unique, nous partageons ci-dessous quelques éléments clés à prendre en compte pour la préparation optimale de votre retraite.

Style de vie

Quel est le style de vie que vous voulez avoir à la retraite ? C'est une question qui peut sembler banale, mais dont la réponse peut influer matériellement sur votre besoin d'épargne. Les progrès de la médecine et nos modes de vie plus sains nous permettent de vivre plus longtemps, et surtout, d'être en bonne santé physique pendant de nombreuses années suivant le départ à la retraite. Il est donc naturel aujourd'hui d'envisager une vie de retraité active et variée, qui peut inclure des passions coûteuses comme par exemple faire de la voile, ou encore découvrir des pays lointains. Il convient d'inclure ce type d'objectifs dans ses efforts budgétaires.

Couverture médicale

Nous avons la chance de vivre dans un pays où la couverture médicale est excellente et les médecins parmi les meilleurs du monde. Néanmoins, le coût de traitements médicaux ne cesse d'augmenter, et la Sécurité Sociale ne couvre pas toujours la totalité des frais (en l'occurrence, la tendance longue est à la baisse de la couverture sociale). Il s'agit donc d'incorporer cette évolution à ses calculs, sachant que le recours à des soins médicaux a statistiquement tendance à croître avec l'âge.

Déménager dans un logement plus petit

Le déménagement vers un logement plus petit permet de réduire le budget annuel considérablement, grace à la réduction des remboursements mensuels du prêt immobilier et/ou des charges courantes. Mais n'oubliez pas de prendre en compte les frais de déménagement et/ou de travaux éventuels. Et il est aussi toujours agréable d'héberger ses enfants à l'occasion !

Obligations familiales

Contribuez-vous aux budgets de vos enfants ou financez-vous une partie des études de vos petits-enfants ? S'il est parfois difficile de couper le cordon, il est bon d'avoir ce type de conversations avant de partir à la retraite. Si des membres de votre famille dépendent réellement de votre aide financière, c'est un élément déterminant dans le calcul.

Un retour (partiel) à l'activité

Vous êtes nombreux à vouloir garder un lien avec le monde du travail, ou — après une période de rupture nette avec celui-ci — à vouloir y revenir de façon partielle, en intervenant périodiquement dans des entreprises, que ce soit par exemple en qualité de consultant ou de directeur non-exécutif. Ces activités professionnelles, quoique moins chronoghages, génèrent tout même quelques revenus appréciables. La poursuite de ce type d'activités se prépare et se structure (via la création d'une auto-entreprise par exemple) en amont de votre départ à la retraite.

Une retraite financièrement sereine...

... se prépare dès l'entrée dans la vie active. Pas la peine d'y consacrer énormément de temps, mais se faire une idée très tôt permet d'anticiper. C'est à ce moment là que l'on se rendra compte, par exemple, qu'il faudra travailler un peu plus longtemps, épargner plus régulièrement ou rembourser des emprunts plus vite. Cette hygiène sera déterminante pour vos vieux jours.

La bonne nouvelle est qu'on peut se faire assister pour atteindre ses objectifs. Des experts tels que les banquiers privés, les conseillers en patrimoine ou encore les notaires peuvent vous aider dans vos réflexions. Enfin, il existe des outils digitaux, comme notre application Cashbee, spécifiquement conçus pour vous aider à mettre de côté plus simplement, en tenant compte de votre situation financière et de votre capacité d'épargne.

Nos recommandations

Mon Argent

il y a 17 jours

6 min

Aujourd'hui, la banque est partout où est l'argent, c'est à dire vraiment partout. Mais on ne s…

Raphaël Ronot

Lire l'article

Mon Argent

il y a un mois

5 min

Et l'inverse est vrai aussi : l'exemple de la GrèceLorsqu'une société côtée en bourse se porte bien…

Marc Tempelman

Lire l'article

Prêt à épargner ?

illustration
Nous utilisons des cookies 🍪 pour vous offrir la meilleure expérience possible. En continuant à utiliser notre site web, vous acceptez notre politique cookies.