Nous utilisons des cookies pour améliorer ce site internet. En poursuivant votre navigation, vous acceptez nos conditions d’utilisation.

Le mot des co-fondateurs au lendemain du lancement

15 mois d'efforts, 2 agréments bancaires, une incubation, une levée seed et une équipe de choc, voici en quelques mots le chemin parcouru par Cashbee, depuis l'idée initiale, jusqu'à la plateforme d'épargne digitale que nous lançons aujourd'hui.

​ Le 10 avril 2018, la princesse Ariane, 3ème fille du roi des Pays-Bas célébrait son 11ème anniversaire. C’est aussi le jour que nous avons choisi pour déposer les statuts de Cashbee. Ces deux infos n’ont rien à voir, mais comme une aventure entrepreneuriale, il fallait bien commencer cet article quelque part. ​ Un an et demi plus tard, nous publions sur l’app store l’application d’épargne la plus simple du marché. ​ Nous profitons de ce moment pour nous prêter à l’exercice de la rétrospective, avant la grande confrontation de notre travail avec “la réalité”, c’est-à-dire vous.

Créer « un truc » ensemble

C’est à la fin d’un match de tennis endiablé entre Cyril et Marc, dont on taira à jamais le score (très serré) et le niveau (plus enthousiaste que technique) que la question s’est posée : « Et si on montait une boîte ensemble ? » Question intriguante, mais pour faire quoi ? Nous avons rapidement retenu trois principes pour y répondre : (1) utiliser l’expertise cumulée de plus de 40 ans acquise au sein d’un grand groupe de conseil en stratégie (Cyril) et en banque d’affaires (Marc), (2) faciliter de façon concrète la vie financière du plus grand nombre et (3) innover radicalement, en s’inscrivant dans l’évolution rapide du cadre réglementaire et technologique du monde de la finance. Et c’est alors que nous nous sommes souvenus des nombreuses questions spontanées de nos amis et proches : « Toi qui bosses dans la finance, tu me conseilles quelle banque ? », « A part le Livret A, t’as pas une idée pour mon épargne ? », « On me dit d’acheter des actions Apple, t’en penses quoi toi ? », « On veut acheter un appartement, en attendant de trouver je laisse mon argent sur mon compte courant ? » ou encore « Je n’arrive pas à mettre de côté, t’as pas un plan ? » Dans ce petit échantillon, nous percevions une contradiction fondamentale entre l’envie universelle de vouloir épargner et le fait d’y arriver dans la vrai vie, souvent par manque de temps, de confiance, et/ou d’appétance. Notre idée est née : il fallait une solution simple, digitale et sécurisée pour aider les Français à mettre de l’argent de côté et le faire rémunérer.

Dans FinTech, il y a Tech !

Observation pertinente qui a sans doute mené à la meilleure décision prise à ce jour : convaincre Chaker, brillantissime docteur en informatique et Directeur Technique très expérimenté (et on pèse nos mots) de fonder Cashbee avec nous, pour réaliser ce projet ambitieux, et s’attaquer à l’univers archaïque de l’épargne individuelle afin de (re)mettre au travail l’argent des Français. Autre signe distinctif : il a le bénéfice d’avoir fait grandir plusieurs start-ups et enrichit donc énormément la vision stratégique et produit de la société en devenir.

De l’idée au produit

Nous serions-nous lancés tous les trois si nous savions au moment de créer la société ce qui nous attendait ? Certainement oui, mais il est sûr que nous sommes partis un peu la fleur au fusil sans avoir une vue bien précise des difficultés auxquelles nous allions faire face : le parcours du combattant associé à la création d’un établissement de paiement, la difficulté de recruter de nos jours des développeurs informatiques expérimentés (autant partir à la cueillette de l’Edelweiss), le challenge que représente l’intégration des contraintes réglementaires dans une expérience client fluide… bref rien ne va assez vite et presque tout coûte plus cher que prévu ! ​ Nous avions l’avantage de nous lancer, après des expériences professionnelles longues et complémentaires, mais notre admiration pour les entrepreneurs qui arrivent à transformer une vision en un service ou produit concret s’est énormément accrue. Surmonter les obstacles (anticipés ou inattendus) qui se dressent continuellement exige de la ténacité, une conviction forte (certains diraient aveugle) et une bonne dose de résilience. Dans notre cas, la nécessité de simultanément répondre aux exigences réglementaires, développer notre technologie, recruter des spécialistes et conclure des partenariats solides a donné lieu à des coups de pression sans égal. Mais c’est dans ces moments que l’équipe s’est soudée et la culture d’entreprise façonnée. C’est aussi de ces efforts communs qu’est née la fierté que nous avons à vous présenter notre solution, pour de vrai !

Quelques choix forts dont nous sommes fiers

Sans avoir fait un sans-faute, nous pensons avoir pris quelques décisions cruciales auxquelles nous adhérons toujours avec conviction. Premièrement, alors que certains “experts” nous conseillaient de travailler avec des informaticiens free-lances pour développer rapidement un Proof-Of-Concept, c’est-à-dire une version rapide et préliminaire de l’application afin de gagner du temps, nous avons délibéremment choisi d’internaliser notre technologie afin de livrer un produit robuste d’un point de vue de la sécurité et utile et agréable pour l’utilisateur. Il sera sûrement perfectible, mais nous sommes certains que l’application permet véritablement de faciliter votre vie financière, de façon simple et sécurisée. ​ Deuxièmement, nous avons choisi de porter nous-mêmes nos agréments réglementaires, et donc de se soumettre directement à la supervision et aux contrôles de la Banque de France. Ce n’est sans doute pas le chemin le plus rapide, ni le plus économe, pour lancer un service financier, car cela implique la mise en place de systèmes sophistiqués de protection des données, de gestion du risque et de reporting. Mais là aussi, il s’agissait pour nous d’échanger du temps et une partie de notre capital contre l’assurance de pouvoir vous proposer un service sûr et efficace, ayant été validé par l’autorité de tutelle. Nous voulons vous aider à mieux contrôler votre argent. Pour cela, nous sollicitons votre confiance. ​ Enfin, nous n’avons fait aucun compromis sur le recrutement. Cela a problement exigé là aussi plus de temps pour constituer notre équipe. Mais en contrepartie, nous pouvons l’affirmer aujourd’hui avec fierté, elle est sans égale ! Avec un biais certain et assumé pour les profils expérimentés, et une équipe technique imprégnée de la vision stratégique et commerciale de notre FinTech.

De la chance

Il en faut. Et nous en avons eu. D’être alerté par des amis de la création de Platform58, l’incubateur de La Banque Postale que nous avons pu intégrer dès son lancement. D’obtenir le soutien financier et intellectuel de Business Angels expérimentés. De trouver des partenaires de qualité, ouverts à l’innovation et prêts à faire confiance à notre start-up. Et de se lancer à un moment où l’environnement macro-économique s’y prête : il est très compliqué de trouver des solutions d’épargne pertinentes, alliant rendement et maîtrise du risque, dans un monde où les taux sont négatifs et le sujet de la préservation de son pouvoir d’achat autant d’actualité.

… Mais le vrai test, c’est maintenant, c’est vous

Plus de 15 mois de travail intense, des centaines de pitchs martelant notre conviction (les Français méritent un service simple et sécurisé pour épargner plus et mieux), la mise en place d’une technologie complexe pour fournir un service simple, des échanges approfondis avec notre autorité de tutelle, des frais opérationnels substantiels bien que maîtrisés et la constitution d’une équipe de choc… Tous ces efforts pour en arriver au vrai test, le seul qui compte : est-ce que notre solution vous plaît ? Est-ce que l’application vous permet réellement de mettre plus de côté ? Allez-vous vous enregistrer (gratuitement) afin de faire travailler votre argent qui dort, et ainsi gagner des intérêts, sans changer de banque, en toute simplicité et en toute sécurité ? Nous voulons connaître votre réponse, alors à très bientôt sur Cashbee.